Akhenaton a peut-être partagé le trône avec son père

Akhenaton a peut-être partagé le trône avec son père


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Preuve écrite d'un partage du pouvoir entre Aménophis III et son fils homonyme Aménophis IV, qui a changé son nom en Akhenaton, ont ouvert un débat sur la question de savoir s'il y a vraiment eu un moment où ils partageaient tous les deux le trône. Une série de fouilles dans la tombe de Amenhotep-Huy, Ministre de la ville de Louxor, ont dévoilé un ensemble de cartouches qui pourraient le prouver.

Akhenaton a exécuté le la réforme la plus révolutionnaire de toute l'Égypte pharaonique, modifiant substantiellement le système religieux et culturel. Il a gagné l'inimitié de toute la puissante caste sacerdotale et a apporté des changements substantiels dans les modes de représentation artistique par établir un monothéisme caractérisé par le culte personnel du dieu Aton et du disque solaire, et par l'association de ce nouveau symbolisme religieux avec le pharaon lui-même, qui s'appellerait désormais Akhenaton.

Mais il semble que dans les premiers jours du règne d'Aménophis IV, alors qu'il gardait encore le nom hérité de son père, ils auraient tous les deux pu partager le trône. Les inscriptions sur les cartouches trouvées à Louxor célèbrent le 30e anniversaire du règne d'Aménophis III, environ huit ans avant sa mort et l'accession de son fils au trône en 1300 av. environ. En eux, les deux pharaons sont mentionnés, c'est pourquoi les experts affirment qu'il s'agit de la preuve concluante d'un co-régence entre père et fils dans les dernières années d'Aménophis III.

Romantique, au sens artistique du mot. Dans mon adolescence, la famille et les amis m'ont rappelé à maintes reprises que j'étais un humaniste invétéré, car je passais du temps à faire ce que les autres ne faisaient peut-être pas, me croyant être Bécquer, plongé dans mes propres fantasmes artistiques, dans les livres et les films, voulant constamment voyager et explorez le monde, admiré pour mon passé historique et pour les merveilleuses productions de l'être humain. C'est pourquoi j'ai décidé d'étudier l'Histoire et de la combiner avec l'Histoire de l'Art, car cela me semblait le moyen le plus approprié de mettre en œuvre les compétences et les passions qui me caractérisent: lire, écrire, voyager, rechercher, connaître, faire connaître, éduquer. La divulgation est une autre de mes motivations, car je comprends qu'il n'y a pas de mot qui ait une valeur réelle si ce n'est parce qu'il a été transmis efficacement. Et avec cela, je suis déterminé que tout ce que je fais dans ma vie a un but éducatif.


Vidéo: Akhénaton et lArche dAlliance